Edito APBM

La sensibilisation croissante de l’administration française face aux problèmes des pathologies du bois, en particulier les infestations de termites a…
• Lire la suite

 

Humidité et remontée capillaire, la loi de Jurin

Les phénomènes de capillarité expliquent la pénétration de l’eau dans les fissures, dans tous les matériaux de construction et dans les sols de fondation. La hauteur visible des remontées d’humidité sur les murs dépend de la porosité des matériaux employés et du rapport entre la vitesse d’évaporation et la vitesse d’ascension : Elle peut aller de 0,50 cm à 2m. Le phénomène capillaire (remontée capillaire) se caractérise par la remontée des liquides dans un tube de section inférieure à 3mm (remontée capillaire). En physique, la loi de Jurin donne la hauteur d’ascension ou de dépression d’un liquide dans un tube capillaire.

Les matériaux qui absorbent  l’humidité sont une application de ce phénomène de remontée capillaire. C’est la loi de JURIN qui permet d’expliquer ces phénomènes de déplacement d’eau à l’intérieur des matériaux de construction et des sols. Cette loi a été énoncée en 1717 par le médecin anglais James Jurin.

Humidité et remontée capillaire – APBM
Contactez-nous pour un diagnostic et un traitement